Qui est le SyDEV ?

 
► PRESENTATION
 
Le SyDEV, Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Vendée, est propriétaire des réseaux vendéens de distribution électrique basse et moyenne tension (22 500 km) et de gaz (2 400 km).
 
Toutes les communes et communautés de communes de Vendée lui ont transféré leur compétence pour qu’il assure la bonne exécution du service public de distribution de l’électricité. Au même titre, le SyDEV est chargé d’organiser le développement de la desserte gazière vendéenne, sous forme de délégations de service public. Il contrôle la bonne exécution du service public de distribution du gaz dans les communes desservies ; il intervient sur l'éclairage public et dans les communications électroniques. Le SyDEV est un syndicat de communes relevant de la Fonction Publique territoriale. Ses multiples missions au titre des énergies et de l'éclairage public, font de lui un partenaire actif de l'essor économique de la Vendée.
 
Ses taux favorables de subventions accordées aux communes, permettent la réalisation de travaux d’électricité et d’éclairage public dans les communes de Vendée, au service des usagers.
 
Reconnu pour sa forte réactivité dans la mise en œuvre de ses actions, le SyDEV optimise ainsi les réponses aux besoins exprimés dans ces domaines par les communes et les industriels.
 
Il concentre également ses réalisations sur le développement des énergies propres et sur la mise en œuvre d’actions concrètes de maîtrise de la consommation d’énergie au bénéfice des communes et des particuliers.
Il place ainsi la Vendée au cœur des préoccupations environnementales qui sont une réalité devenue planétaire. Le SyDEV est soutenu en cela par l’ensemble des communes de Vendée qui ont, très tôt, su développer une conscience aigüe de l’importance de tels enjeux.
 
Le SyDEV accompagne donc le développement de la Vendée dans laquelle l’énergie doit se caractériser par un usage raisonné, une capacité au renouvellement et l’application du plus juste prix.
 
  
► SON HISTOIRE
 
La Vendée fut un département précurseur dans le domaine de la coopération intercommunale.
En effet, à l’aube de l’électrification du département, les communes de Vendée furent les premières à se regrouper pour en organiser la mise en oeuvre. Le premier syndicat intercommunal d’énergie et d’équipement créé en Vendée vit le jour le 20 août 1923, à Chaillé-les-Marais.
 
D’autres regroupements de communes eurent lieu jusqu’à la création, par Arrêté Préfectoral du 1er juillet 1950, du Syndicat Départemental. Il permit de regrouper tous les syndicats de Vendée, harmonisant en outre l’aménagement du territoire dans ses domaines de compétences.
 
Quelques dates jalonnent le parcours du Syndicat :
 
1950, date officielle de la création du Syndicat Départemental
1984, ouverture des grands chantiers d’effacements de réseaux,
1992, signature d’un contrat de concession avec EDF, aujourd'hui Electricité Réseau Distribution France,
1997, modification statutaire importante pour le rôle des syndicats primaires,
1998, signature d’un contrat de concession avec Gaz de France, aujourd'hui Gaz Réseau Distribution France,
Fin 2010, dissolution des syndicats intercommunaux, adhésion directe des communes au SyDEV et création des comités territoriaux de l'énergie.
 
L’engagement du SyDEV s’est poursuivi avec une mission supplémentaire de développement des énergies renouvelables, permettant au syndicat d’accompagner  le début du troisième millénaire. Cette date marque le triste avènement de l’augmentation des gaz à effet de serre et ses conséquences sur la biodiversité.
 
Dans ce cadre, le SyDEV a créé la REVe, Régie d’Electricité de Vendée, en 2002, afin d’acquérir et exploiter une partie du parc éolien de Bouin, premier de Vendée.
Cette régie avait pour vocation de poursuivre le développement de parcs éoliens en Vendée. 6 parcs sont aujourd'hui exploités totalisant 36 éoliennes pour une production de 50 MWh. La REVe a également construit plusieurs dizaines de centrales solaires photovoltaïques sur toitures à ce jour en exploitation.
En septembre 2012, la REVe a été remplacée par Vendée Energie, société d'économie mixte locale, qui est destinée à poursuivre et à développer les actions de la REVe.
 
Dès 2004, le " renouvelable " est entré au cœur des missions du SyDEV avec une implication progressive dans les énergies produites par le soleil, la terre (avec la géothermie), le bois et l’eau.
La même année, l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence pour les entreprises et les collectivités a amené le SyDEV à définir les grandes lignes de sa politique d’achat d’énergie pour le compte des communes. En 2007, c’est l’ouverture totale de ces marchés de l’électricité et du gaz qui s’est étendue ainsi aux particuliers.