Mobilité durable, bonne nouvelle !

Electro Cox

La conversion possible des véhicules thermiques vers l’électrique.

Tous les véhicules thermiques de plus de 5 ans (voitures, véhicules utilitaires, camions, bus et cars) ainsi que les 2 et 3 roues motorisées de plus de 3 ans, pourront faire l’objet d’une transformation électrique. L'arrêté du 13 mars relatif aux conditions de transformation des véhicules à motorisation thermique en motorisation électrique (à batterie ou à pile à combustible) vient de paraitre ce vendredi 3 avril au journal officiel.
Le SyDEV, acteur de la transition énergétique en Vendée, se réjouit de cette avancée historique pour la transition énergétique en France, résultat d’une mobilisation collective à laquelle il a participé aux côtés d’e-Néo.
L’arrêté fixe un cadre juridique rassurant pour les professionnels comme pour les consommateurs permettant aux professionnels de l’automobile habilités de transformer la source d’énergie du véhicule sans mettre en péril l’équilibre d’origine des composants du véhicule. Cette décision apporte aussi une réponse économique et écologique à la conversion des véhicules. D’une part, en convertissant un véhicule, sa durée de vie est prolongée. On évite de mettre à la casse des véhicules en état de marche. D’autre part, convertir un véhicule coûte deux fois moins cher qu’acheter un véhicule neuf équivalent.

La Vendée s’engage et innove en construisant un écosystème du véhicule décarboné pour assurer la transition énergétique du territoire.
La Vendée est aux avant-postes en matière de mobilité durable. Le transport et la mobilité sont au cœur des enjeux de la transition énergétique. Le SyDEV œuvre notamment au déploiement :  
• d’un réseau d’une centaine de bornes de recharges pour véhicules électriques
• de stations d’avitaillement GNV, bioGNV avec l’appui de sa société d’économie mixte Vendée Energie pour les poids lourds, flottes de véhicules lourds et autocars.
• d’un site de production d’hydrogène vert à Bouin pour 2021 et de plusieurs stations de distribution en Vendée pour alimenter les bus de la Roche-sur-Yon, des Sables d’Olonne, les bennes à ordures de Challans et Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou encore des véhicules de pompiers voire des camions du département.

La preuve qu’un modèle d’écosystème durable, viable, vertueux et transposable existe pour la mobilité décarbonée.

LOGO e-NEO.jpg  
Début 2019, Jérémy Cantin a créé la société vendéenne e-Néo dont la vocation est d’électrifier tous types de véhicules  avec une solution à batteries ou à pile à combustible (hydrogène). Il est également dirigeant de Brouzils Auto spécialisée dans la rénovation de véhicules anciens. Brouzils Auto avait réalisé une première conversion électrique en rénovant intégralement et en électrifiant une Coccinelle Volkswagen, l’Electro-Cox, qui a été présentée en avant-première au Vendée Energie Tour 2017, organisé par le SyDEV.