Mobilité électrique

Le SyDEV : un acteur majeur de la mobilité électrique

Schéma départemental de déploiement des infrastructures de recharge en Vendée
 

 

Le SyDEV, compétent pour la mise en place des infrastructures de charge, s'est engagé dans leur déploiement sur le domaine public vendéen depuis 2014. Il finance cette opération à hauteur de 750 000 euros en respect des flux de circulation, des distances de déplacement domicile/travail compatibles avec l'autonomie de ce type de véhicules et des actions privées (grande distribution, sociétés d'autoroutes, distributeurs de carburant etc.).

Le SyDEV s'est fixé l'objectif d'atteindre environ 100 bornes de recharge à fin 2019.

carte irve-06-2019.jpg

Etat du déploiement et du marché de véhicules électriques en Vendée

Au 1er janvier 2019, le SyDEV a installé 98 bornes de recharge dans le département.
Le SyDEV a en charge l'exploitation et la maintenance de ces bornes de recharge.

Au 1er janvier 2018, plus de 1300 véhicules électriques circulaient sur les routes de Vendée. On en dénombrait moins de 50 en 2013 (*5)

L'utilisation des bornes publiques du SyDEV

Vous pouvez retrouver toutes les informations relatives aux bornes du SyDEV sur le site de Alizécharge :

                                                                    www.alizecharge.com/fr/partenaires/sydev
VISUELALIZECHARGE.jpg

Tarification

Depuis avril 2019 une tarification plus simple et équitable.

Fiche tarifaire IRVE Sydev A4 (avril 2019)_1.jpg

Les réseaux de bornes publiques sont accessibles :

- Avec le badge SyDEV pour les inscrits,
- Sur l'application mobile Alizécharge,
- A l'aide d'une carte bancaire sans contact pour les bornes équipées de lecteurs de cartes.

Vous souhaitez acquérir un véhicule électrique pour votre collectivité ?

Le SyDEV peut vous accompagner  : optimisation des flottes automobiles.

L'électrique : un carburant alternatif pour une mobilité durable

Des atouts environnementaux

L'utilisation de batterie et de moteur électrique dans les véhicules présentent des atouts environnementaux importants face au gazole et à l'essence :

  • Une baisse significative des Gaz à effet de serre (GES) de l'ordre de 90 % pour le mix énergétique français (*1)
  • Une baisse significative des polluants atmosphériques de l'ordre de 80 % pour les NOx (Oxydes d'Azote) et la quasi-totalité des émissions de CO (monoxyde de carbone) (*1)

De plus, le véhicule électrique émet très peu de bruit, ce qui peut présenter un autre atout, notamment dans les zones urbaines denses.

Des objectifs ambitieux pour la filière en France

Le développement de la mobilité électrique est encouragée par l'Europe et le Gouvernement français.

L'objectif de la France est d'atteindre un parc de 2,4 millions de véhicules électriques et hybrides rechargeables en 2023 (*2) et 7 millions de points de recharge publics en privés en 2030 (*3).

Au 1er janvier 2017, près de 110 000 véhicules électriques et hybrides rechargeables sont en circulation en France, ce qui en fait le 1er pays européen, en terme de volume (*4).

Les pouvoirs publics ont mis en place plusieurs mesures financières :