L’hydrogène propre : vecteur de la transition énergétique

L'hydrogène est aujourd'hui utilisé dans divers procédés de l'industrie chimique et pétrochimique mais il est principalement produit à partir de combustibles fossiles : c'est l'hydrogène gris. Ce procédé est malheureusement très émetteur de CO2.
Lorsqu’il est produit à partir d’énergies renouvelables, l’hydrogène ne génère aucune émission de polluants. C’est l’hydrogène vert ou propre. Une révolution s’opère pour le développement de ce mode de production de l’hydrogène, pertinent pour résoudre les problématiques de qualité d’air et de gaz à effet de serre.
Le véhicule électrique à pile à hydrogène est une solution d’avenir pour le transport, complémentaire au véhicule électrique à batterie et au bioGNV, à condition que l’hydrogène soit d’origine renouvelable. 
Les élus du SyDEV ont pour ambition de déployer un écosystème durable, viable et transposable de l’hydrogène vert en Vendée.

Un Hydrogène vendéen 100% vert, produit et consommé en circuit court

Le premier site de production d’hydrogène vert européen est vendéen. Ce projet est né de la force d'un collectif d'acteurs locaux engagés dans la transition énergétique. Au printemps 2021, l'hydrogène sera produit, à partir d'eau de mer et d'énergie renouvelable (connexion au parc éolien de Bouin géré par Vendée Energie), une méthode de production pionnière.
La 1ère station ouvrira à la Roche-sur-Yon en 2021.Plusieurs stations sont également en projet en Vendée à horizon 2022 aux Sables d’Olonne, à Saint-Gilles-Croix-de-Vie et à Challans. 
La production d'hydrogène à Bouin s'inscrit dans le projet H2Ouest porté par le SyDEV et soutenu par l’ADEME, pour un déploiement à l'échelle de la région. 

 

Infographie Hydrogene propre simple.jpg