Faire de la prévention

En tant que garant du service public de l’énergie, le SyDEV s’est emparé du sujet dès 2009 avec la création d’une commission spécifique "Solidarité Energétique".
 
Dès 2010, le SyDEV a expérimenté la mise en place d’actions de prévention dans deux communes. Les actions prennent la forme d’audits réalisés par le SyDEV dans les foyers en précarité énergétique identifiés par les élus des collectivités. Ces audits portent sur l’analyse des comportements et modes de consommation de l’énergie mais aussi sur la qualité thermique du bâtiment. Au cours de ces visites, du petit matériel permettant de réduire la consommation d’énergie est également remis aux personnes concernées.

En 2013, Le SyDEV a demandé à être intégré à la Cellule de lutte contre l’Habitat Indigne et la Précarité Energétique. Cette cellule, à vocation départementale, est la porte d’entrée pour tous les dossiers traitant d’un problème d’habitat.
 
Depuis, 97 dossiers ont été traités via cette entité.
 
Depuis 2010, le SyDEV a travaillé avec la DISI, Direction des Interventions Sociales et de l’Insertion, de la Roche sur Yon.
En 2015, un SLIME (Service Local d’Intervention sur la Maîtrise de l’Energie) a été mis en place entre la ville de la Roche sur Yon et le SyDEV.
 
Par ce biais, 171 dossiers ont été ouverts à ce jour.
 
La précarité énergétique est devenue un sujet national. En effet, avec l’augmentation des prix des énergies et la qualité moyenne des logements en France, ce phénomène a pris de l’ampleur avec 12 millions de personnes concernées en France.
 
Les conséquences de cette situation sont multiples :

  • Financières (budget grevé)
  • Techniques (humidité, moisissures, détérioration du bâti)
  • Sanitaires et sociales (sentiment d’injustice, isolement,…)
  • Dégradation de la santé (fatigue, maladies respiratoires, cardio-vasculaires,…)
  • Sécurité des ménages (risques d’incendie, intoxication au monoxyde de carbone)
  • Environnementales (gaspillage d’énergie, émissions de CO2)

 
De par son rôle d'autorité concédante, le SyDEV assure un contrôle de l'application des tarifs sociaux.
Les tarifs sociaux sont remplacés par un chèque énergie adressé aux ménages en situation difficile en respectant certains critères. Ci-dessous un lien pour plus d'informations :